CONSOUDE officinale SYMPHYTUM OFFICINALE

CONSOUDE officinale SYMPHYTUM OFFICINALE

 Bio français
 
Bio européen
 
Médicinale
 
Mellifère
 
Vivace

Prix de vente : 5.50 € l'unité 

  • Producteur : Le Semeur Bio
  • Agriculture : Biologique
  • Conditionnement : en pot de 1 LITRE

Produit commandable jusqu'à 0 jour(s) avant la livraison

CONSOUDE officinale SYMPHYTUM OFFICINALE

CONSOUDE officinale

SYMPHYTUM OFFICINALE “CONSOUDE”

Commune dans nos sous-bois, cette puissante vivace herbacée montre au printemps des petites grappes de fleurs blanches, roses ou violacés. Connue depuis l'antiquité pour ses propriétés médicinales, et ses applications au jardin, c'est aussi une plante décorative et facile à vivre, idéale pour les zones ombragées ou humides, même argileuses, dans un jardin naturel ou sauvage.
 

Le Symphytum officinale, plus connu sous le nom de Consoude officinale ou encore de Grande consoude, est une puissante vivace herbacée assez commune dans nos sous-bois, près humides ou fossés bordant nos chemins ruraux. Coquette malgré son aspect revêche de mauvaise herbe, elle montre au printemps de jolies inflorescences terminales en forme de  petites grappes pudiquement recourbées, portant des fleurs délicates emplies de nectar, dans des tons blancs, crèmes, roses ou violacés. Connue depuis l'antiquité pour ses propriétés médicinales, très utilisée en agronomie ou en horticulture, c'est aussi une plante décorative et facile à vivre, idéale pour les zones ombragées ou humides, même argileuses, dans un jardin qui laisse une place à la nature.

 

Originaire de toute l'Europe, surtout centrale, de Sibérie occidentale, répandue en Asie centrale et en Chine, la Grande consoude appartient à la famille des borraginacées, tout comme la bourrache officinale. Assez variable dans la nature et s'hybridant facilement avec d'autres espèces, la consoude officinale possède invariablement une souche charnue et cassante à port rampant, et développe un puissant système racinaire à l'épiderme noir protégeant une chair mucilagineuse et blanche. La plante atteint rapidement 60 à 80 cm de hauteur, voire bien davantage en sol fertile, pour 60 cm d’envergure, et forme de grandes colonies. Elle est entièrement recouverte de poils irisés et piquants à la base des tiges carrées. Sa floraison printanière mellifère et abondante montre, d’avril à juin, de multiples clochettes de couleur variable regroupées en inflorescences scorpioïdes à l'extrémité des tiges. En fin de floraison, les tiges dressées ont un aspect retombant. Ses grandes feuilles rugueuses, semi-persistantes, vertes et coriaces, de forme oblongue et lancéolée possèdent des nervures marquées. En exposition ombragée, les feuilles atteignent 20 à 25 cm de long. D'une grande rusticité, cette vivace se ressème très facilement.

 

Au jardin, la Grande consoude fait partie des plantes les moins exigeantes, et de celles qui s'accommodent des jardins les plus ingrats. Elle préfères les sols humifères à mi-ombre comme à l’ombre, mais elle se plaira aussi en plein soleil à condition que le sol reste frais et humide. Tous les espaces frais lui conviendront. Elle est belle dans un massif sans façon, en compagnie de plantes toutes simples comme  la mélisse officinale, la bourrache, l'Iris giganticaerulea, les ancolies des jardins ou l'Euphorbia robbiae, en sous-bois et au bord des points d'eau. Associez-la aussi avec des arbustes comme le rhododendron ou l’hortensia mais aussi avec des vivaces comme l’ail des ours ou la campanule par exemple.

 

La Consoude tire son nom vernaculaire de ses facultés de consolidation des fractures et de cicatrisation des plaies. Elle est utilisée dans de nombreux domaines comme l’agriculture biologique : c'est un excellent engrais une fois transformé en purin, sous cette forme c'est aussi un très bon répulsif contre les parasites. C'est aussi une plante fortifiante pour les animaux du fait, notamment, de sa richesse en vitamine B12. Au jardin, ses racines puissantes permettent de décompacter et d'aérer les sols les plus lourds, permettant ainsi de remplacer la consoude une fois le travail achevé par une plante plus délicate et plus exigeante.

La consoude est une plante vivace aux mille vertus ! Connue depuis l’antiquité pour ses propriétés médicinales, le Symphytum officinale, la consoude officinale reste très utilisée en homéopathie, en pommade ou en baume notamment pour aider à soigner certaines indications comme les tendinites. La consoude s’utilise de très nombreuses manières : comme plante potagère en cuisine, où ses feuilles comestibles, riches en vitamine B12  peuvent être ajoutées crues ou cuites à de multiples recettes, mais surtout au jardin ou en permaculture comme engrais et purin naturel riche en potasse, en oligo-éléments et en vitamines  !