Clématite des haies CLEMATIS vitalba

Clématite des haies CLEMATIS vitalba

 Bio français
 
Bio européen
 
Vivace
 
Grimpante

Prix de vente : 14.90 € l'unité 

  • Producteur : Le Semeur Bio
  • Agriculture : Biodynamie
  • Conditionnement : en pot de 3.5 litres

Produit commandable jusqu'à 0 jour(s) avant la livraison

Clématite des haies CLEMATIS vitalba

CLEMATIS vitalba

Cette espèce botanique courante en France est une grande grimpante ligneuse et caduque pouvant atteindre 25 m de longueur. Elle déploie ses longs rameaux feuillés sur les arbres et le long des haies, se couvrant en été d'innombrables petites fleurs d'un blanc-verdâtre au coeur ébouriffé, très odorantes le soir. Ses fruits ronds et soyeux restent longtemps présent sur la plante, évoquant des flocons argentés. Cette vigoureuse clématite s'invitera, ou trouvera sa place, dans un jardin qui laisse une place à la nature et protège la biodiversité.

La Clematis vitalba est aussi connue sous les noms de Clématite des haies, Clématite vigne-blanche ou encore herbe-aux-gueux. Cette espèce botanique courante en France et en Europe, connue de longue date pour ses propriétés médicinales, est une plante grimpante ligneuse monumentale, pouvant atteindre avec le temps 25 m de longueur. Elle déploie ses longs rameaux feuillés sur les arbres et le long des haies, se couvrant en été d'innombrables petites fleurs d'un blanc-verdâtre au coeur ébouriffé, particulièrement odorantes le soir. Ses fruits ronds et soyeux restent longtemps présents sur la plante, évoquant au coeur de l'hiver, sur ses branches nues, des petits flocons argentés, infiniment poétiques. Cette vigoureuse clématite s'invitera parfois chez vous, ou trouvera sa place dans un jardin qui laisse une place à la nature et protège la biodiversité.

 

Le genre Clematis appartient à la famille des renonculacées. L'espèce botaniquevitalba que l'on connait aussi par son nom de clématite des bois, est indigène en France. C'est une liane vivace et grimpante dont les tiges se lignifient avec le temps. Particulièrement vigoureuse et florifère, elle pousse vite, vit de nombreuses années et peu atteindre des dimensions impressionnantes. Elle est classée dans le groupe des clématites qui fleurissent jusqu'en automne sur les pousses de l'année. La tige principale peut mesurer jusqu'à 10 cm de diamètre sur une plante âgée, tandis que les rameaux secondaires, très solides, deviendront aussi épais qu'un doigt de la main. La floraison commence en juillet et se poursuit jusqu'en septembre. Les inflorescences sont des panicules de fleurs pâles, à 4 tépales, disposés autour d'un coeur d'étamines saillantes et ébouriffées, mesurant 1 à 2 cm de diamètre, très parfumées et mellifères. Elle est suivie par la formation de fruits caractéristiques, plumeux, argentés et soyeux, très décoratifs. Le feuillage, caduc, est composé de feuilles opposées, composées de 3 à 9 folioles ovales et pointues. Les pétioles volubiles et persistants s’enroulent autour d'un support, permettant à la végétation de s'ancrer solidement, même lorsqu'ils sont secs. Les tiges se lignifient avec le temps : leur écorce, d’abord lisse, prend une teinte gris jaunâtre et se détache en minces lanières longitudinales.

 

La Clematis vitalba est tellement vigoureuse qu'elle rivalise avec les vignes grimpantes dans la conquête des bâtiments inesthétiques, des arbres morts ou des clôtures disgracieuses. Plantez vos clématites de part et d'autre du support à couvrir. Sa jolie fructification se mariera bien avec le feuillage purpurin de la vigne des teinturiers, et sa floraison prendra le relais des bouquets parfumés des rosiers lianes. Cette clématite, qui parvient à fleurir à mi- ombre, étouffera les adventices en lisière de sous-bois ou près des murs abandonnés. Elle demande de la place, mais requiert très peu d'entretien, elle est de culture facile au soleil, en sol fertile et drainé. C'est une bonne plante pour les jardins et les sous-bois naturels, car elle nourrit et protège de nombreux insectes et animaux, en fait tout un petit milieu riche de biodiversité.

La plante était utilisée autrefois en médecine naturelle, en usage externe. Sa sève possède des propriétés antalgiques et circulatoires, mais il ne faut pas négliger son caractère toxique; la sève fraîche induit la formation de cloques sur la peau, une spécificité qu'utilisaient autrefois certains mendiants pour attirer l'attention sur leur condition, d'où le surnom d''herbe aux gueux'.