camomille grande « tanacetum parthenium»

camomille grande « tanacetum parthenium»

Prix de vente : 3.50 ¤ l'unité 

 Bio français
 
Bio européen
 
Médicinale
 
Mellifère
 
Vivace

  • Producteur : Le Semeur Bio
  • Agriculture : Biodynamie
  • Conditionnement : en godet de 9cm

Produit disponible en ligne dans un délai de 3 jour(s) avant la livraison

camomille grande « tanacetum parthenium»

 

La Grande Camomille

(Tanacetum parthenium)

est une plante herbacée vivace de la famille des Asteraceae. Elle est aussi connue sous les noms communs de : Pyrèthre doréPyrèthre mousse et Partenelle.

C’est une plante médicinale utilisée dans l’Antiquité gréco-latine puis par les herboristes européens. Tombée un peu dans l’oubli à l’époque moderne, l’intérêt pour la plante fut éveillé dans les années 1990, par une étude montrant son efficacité dans la prévention de la migraine

Elle ne doit pas être confondue avec deux autres plantes médicinales et appelées aussi en contexte « camomille » : la petite camomille Matricaria recutita et la camomille romaine Chamaemelum nobile.

Tanacetum parthenium a une longue histoire d’usage traditionnel en Europe pour traiter les maux de tête, les vertiges, les douleurs rhumatismales, la fièvre, les troubles des règles, les complications de l’accouchement, les maux de ventre, le mal de dents et les piqures d’insectes.

Propriétés pharmacologiques

  • Activité anti-inflammatoire : des extraits des parties aériennes de la grande camomille suppriment la production des prostaglandines. Il semblerait que des composés autres que le parthénolide pourraient être associés à l’activité anti-inflammatoire. C’est le cas de la tanétine, un flavonoïde lipophile, qui bloque la synthèse des prostaglandines. On note également une inhibition de l’agrégation plaquettaire, une inhibition de la phospholipase A.
  • Effet sur la musculature lisse vasculaire : l’extrait chloroformique de la grande camomille fraîche inhibe de façon non réversible l’action contracturante de divers agonistes. Cette stimulation de la contraction des fibres lisses vasculaires apparaît liée à un mécanisme de blocage des canaux potassiques.
  • Activité anticancéreuse : le parthénolide et des lactones similaires ont une activité anticancéreuse in vitro contre des lignées de cellules tumorales comme les fibroblastes humains, le carcinome laryngé, etc. Le parthénolide, extrait de la grande camomille, agit, in vivo, sur le complexe protéinique NF- κB (nuclear factor kappa B) au sein de cellules de cancer du sein résistantes au tamoxifène, en bloquant l’activité de ce NF- κB, ce qui rend les cellules de nouveau sensibles à ce produit. Le parthénolide pourrait de ce fait constituer un nouvel anticancéreux multifonctionnel. Mais les indications de la grande camomille dans le contexte de la médecine non conventionnelle ne sont pas définies pour autant.
  • Traitement prophylactique de la migraine : l’action de la grande camomille se ferait par plusieurs voies. Parmi celles-ci se trouvent les mécanismes vus précédemment d’inhibition de la synthèse des prostaglandines, de diminution des spasmes des muscles lisses vasculaires ou de blocage de la sécrétion granulaire des plaquettes.